Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ici est ailleurs mais ailleurs est ici...

Andra Pradesh

Publié le 2 Août 2008 par Blanche dans India

Israel, president de Desire India, partenaire de InMaLanka, pro des plans foireux, nous a traine dans l'Andra Pradesh pour rencontrer l'association CARD.
Soiree de presentation des programmes suivie d'un apero violent... et d'un meeting improvise (enfin pour nous).

Nous nous rendons dans deux villages (soit deux ceremonies du feu, deux fois le collier de vaches sacrees...) ou nous assistons au deroulement de Night School (programmes de NFE destines aux enfants qui travaillent la journee ou qui ont arrete l'ecole et sont en phase de reinsertion). Interressant car les enfants recoivent une mise en garde sur le traffic d'enfants pour la prostitution, la mendicite ...

 

 

 


Apero...du grand art:
- mouton et poulet, pour deux personnes qui ne mangent pas de viande...c'est parfait
- biere et french brandy...c'est a dire du parfum... Apres avoir dit a Israel que c'etait peche de couper du whisky avec de l'eau, nous avons tente whisky + coca puis whisky + coca + biere puis whisky + coca + biere + eau. Rien a faire, c'est toujours un gout de parfum dans la bouche et par politesse il faut boire... et manger.
On descend de la terrasse - infestee de moustiques porteurs du chikungunya - et la... on croit etre sauvees mais non....c'est le diner...omelette et oeuf dur...genial...justement je suis une grabde fana d'oeufs!

Le lendemain matin apres s'etre tape un album photo sur l'enterrement d'on ne sait qui et la video de la ceremonie du demi sari de la fille de "c'est une bonne question" - ceremonie qui annonce les premieres regles de la jeune fille qui recoit des cadeaux... c'est a dire fille marier , famille riche avec fils a marier -, on file au meeting.
CARD nous explique ses axes de travail - prostitution des enfants, night scool, enfants VIH positif...-, beaucoup de programmes interressants qui nous plaisent et que nous n'avons absolument pas les moyens de financer et supporter... On se debrouille comme on peut pour se sortir de ce meeting sans trop de casse (meric Israel pour ce piege).


Au final, on reste en contact pour d'ici quelques annees... et on repart vetues de sari et encore de couronnes - bon on s'est change dans la voiture....

commentaires

Chennai - 14 juillet au 1er aout 2008 (coupure publicitaire)

Publié le 2 Août 2008 par Blanche dans InMaLanka

Entrecoupee de week-end a Mahamalipuram et de session de travail dans l'Andra Pradesh....
Toujours tres poluee et bruillante....

Nous avons trouve une guesthouse tiptop "Broadlands" a Triplicane, hyper calme, tres grandes chambres, un balcon, des arbres dans la cour et ... des chats. Chats qui se sont tres vite installes chez nous.  Installes jusqu'a y passer des nuits entieres....

Nous avons partage notre temps entre visite de l'ecole Little Angel, meeting avec Desire India, administratif et mon article sur le SAARC publie sur Le Courant, que je devais ecrire (hop je me refais de la pub, l'article est ici).







Petite pub aussi pour The Relax, le meilleur Fruit Juice Centre de Triplicane. Equipe super cool qui dit "thank you" pour n'importe quoi.... Jus de fruits et tchai super bons, samosa aux oignons pareils ( et pas epices)... Juste en Face du Star Theatre..

Dernier spot publicitaire:

InMaLanka en partenariat avec Desire India, lance un programme de parrainage sur les enfants de la Little Angel School, ecole maternelle situee en zone semi-rurale.
Les enfants sont issus de familles defavorisees, l'ecole accueille des petits de 2 a 5 ans, exceptionnellement un peu plus age dans le cas d'handicap particulier (surdite...) ou mentaux.

Le parrain par son financement permettra a l'enfant d'avoir acces a l'ecole, des repas quotidiens et un suivi medical (egalement des sorties culturelles, des vetements de tous les jours...). Ce n'est pas que l'enfant qui sera soutenu mais la famille entiere qui en cas de besoin aura droit a une aide alimentaire et materielle.
Parrains et enfants creeront un lien solide par l'echange de courrier et photos de maniere reguliere.
A la sortie de la Little Angel, l'enfant continuera a beneficie des programmes educatif (les frais de scolarisation dans une ecole autre seront pris en charge par le parrainage), alimentaires et medicaux et ce jusqu'a son independance.
67 enfants attendent un parrain ou un marraine...
Chaque enfants parraines, l'ecole ouvrira 33 sieges supplementaires et le programme se tournera vers la mise en place d'une Night School.


Pour tous renseignements, contacter Margot, Ngilane ou moi a welcome@inmalanka.org
commentaires

Sri Lanka - Partie 5 / Fin (12 au 14 juillet 2008)

Publié le 1 Août 2008 par Blanche dans InMaLanka

A Kandy, Margot etonne Buddhi en mangeant son kottu (plat sri lankais) avec du sucre car c'est trop epice!
Moi, je ne sais pas pourquoi, tout le monde me fuit quand j'ouvre mon parapluie. Il est pourtant beau....jaune, avec des oreilles de chat...

Nous continuons nos recherches et ca y est! Nous avons trouve!
Cet orphelinat accueille 87 pensionnaires, enfants ou adultes. Les adultes car ils ont ete blesse... comme cet individu dont une oreille a ete mangee par un tigre.
En vrai, nous avons juste decide de faire une pause tourisme a Elephant Orphanage!
Apres avoir donne le bibi aux petits, direction l'enclos ou les elephants pacifistes sont en liberte puis la riviere ou les 87 pachydermes prennent leurs bains.... Et nous voila repartis!


 


 

Fatigues de suivre la liste gouvernementale, nous enquetons aupres des chauffeurs de rickshaws et des commercants.Cette fois-ci nous avons vraiment trouve l'orphelinat futur partenaire.Podi Sadu (de son surnom petit moine) est la seule personne en charge des 20 garcons qui resident ici. 4 heures de rendez-vous ou il nous explique le fonctionnement des lieux. Les enfants y sont places sur decisions judiciaires mais il n'y a aucun lien entre l'Etat et le gouvernement. Ce qui pour nous est un avantage, une veritable chasse aux ONG s'operant sur le territoire depuis quelques annees.

Chaque enfant recoit envion 1,20 euros par mois, c'est la seule aide du gouvernement pour tout l'etablissement.
L'electricite, l'eau sont frequemment coupes, les structures sont insalubres, les enfants manquent d'un peu de tout en passant par les chaussures d'ecole aux repas equilibres.

Nous sommes seduites par ces enfants qui respirent la joie de vivre, cet homme qui fait son maximum pour leur apporter l'essentiel et surtout par le fait qu'ici les enfants sont singhalais, tamouls et musulmans, accueillis tous sur un pied d'egalite. En plus de l'education scolaire fondamentale, les enfants tamouls recoivent des cours dans leur langue matternelle. Les croyances de chacuns sont respectees: les enfants vont soit au temple hindou/bouddhiste, soit a l'eglise, soit a la mosquee. Contrairement a beaucoup d'etablissement gouvernementaux ou les enfants, bouddhistes ou non, sont obliges de suivre l'enseignement bouddhique. Cet orphelinat est un bel espoir de paix.

Nous avons decide de travailler avec cet etablissement etape par etape. Il en est de meme pour Podi Saddhu qui a insiste sur le cote "une chose apres l'autre",

Pour toutes les informations sur ce porjet, vous pouvez vous rendre sur http://inmalanka.over-blog.com ou nous envoyer un mail a welcome@inmalanka.org

Vu que nous ne sommes pas tres douees en informatique, le site n'est toujours pas en ligne...
commentaires

Sri Lanka - Partie 4 (12 au 14 juillet 2008)

Publié le 1 Août 2008 par Blanche dans Asie du Sud

La situation dans le sud est tres calme, a se demander pourquoi les gens ne viennent pas a Sri Lanka. Dans le centre, plus de militaires, des checking dans le train...on sent la guerre.
Voyager en bus et en train est effectivement risque, un peu angoissant...

Pour autant, en me rappelant la furreur que l'evantualite de mon depart avait provoque dans l'ancienne asso et le refus d'envoyer Buddhi travailler, je rigole presque...
Assez jaune cepandant dans la mesure ou la situation est quasi comme je l'avais exposee et que j'ai du mal a comprendre comment leurs choix sont motives. Peut-etre par la lecture d'une courte breve dans un journal..... Enfin bon, ne pas etre reelement au courant de ce qu'il se passe sur le territoire ou l'on travaille releve du mystere pour moi. 
Peut- etre que si c'etait le cas, ils se deplaceraient plus et on ne me dirait pas "il y a un orphelinat dans le besoin avec lequel vous pourriez travailler"...."ou?"..... Ah, la ou je travaillais avant....

Gros chagrin pour les enfants, d'autant qu'ils me manquent. Je me demande si Kemite prepare son O-Level (exam scolaire important), si mon yaka - diable - Tarindu est toujours aussi insupportable. Assanka a-t-il enfin toutes ses dents de grand?
J'ai decide de ne pas me rendre a l'orphelinat de peur que le staff ne comprenne pas pourquoi je ne peux plus travailler avec eux.

Quoi qu'il en soit, je pense que cette organisation (enfin j'espere plutot que je pense) continuera a y travailler efficacement.



Nous continuons nos recherches... toujours en vain.
Les orphelinats dans le besoin ou nous nous rendons n'ont pas le droit de faire de partenariat avec des ONG etrangeres suite a des problemes de pedophilie suspectes....
C'est assez glauque d'autant que les enfants manquent de beaucoup de choses.

commentaires

Sri Lanka - Partie 3 (7 au 11 juillet 2008)

Publié le 1 Août 2008 par Blanche dans Asie du Sud

En fin de semaine nous passons une journee avec Saali, Jayanthi et leur fils Sajit que j'ai connu a l'epoque ou l'asso dont je faisais parti, travaillait au camps de refugies du tsunami. Camps ou ils habitaient.

Des amis tres chers a mes yeux. Je suis d'autant plus contente de les retrouver que ce retour a Sri Lanka me rappelle beaucoup de souvenirs qui me font mal au coeur.
Grande discussion avec Jayanthi en singhalais . Margot commence a dire quelques phrases. Jayanthi et Saali font des compliments sur Margot qu'ils apprecient beaucoup. D'ailleurs, elle est tres vite renommee Ratu Nangi  " Petite soeur Rouge"... vu le coup de soleil qu'elle a sur la face c'etait inevitable....
Grande session aloe vera que Dr Jayanthi applique sur les coups de soleil de Rathu Nangi pendant que je me fais des masques (oui oui c'est bon pour la peau..)

Un moment vraiment tres agreable avant de se diriger vers Kandy...

 


 

 

Sur le chemin de la maison de Saali, Jayanthi et Sajit
Saali pousse son velo et je manque de me casser la figure sur les rails.

 

 

 

commentaires

Sri Lanka - Partie 2 (7 au 11 juillet 2008)

Publié le 1 Août 2008 par Blanche dans InMaLanka

Mercredi une longue journee de travail nous attend... 8h - 18h entre orphelinats et centres pour enfants handicapes... et beaucoup de bus!
Journee peu concluante, le passage des ONG apres le tsunami a beaucoup aide les etablissenments des districts de Galle et Matara...
Nous continuons nos recherches, organisons un meeting avec l'asso Saviya qui gere plusieurs centre d'handicapes. La aussi, peu concluant, les projets envisageables demandent beaucoup de temps et de moyens dont nous ne disposons pas.
commentaires

Sri Lanka - Partie 1 (7 au 11 juillet)

Publié le 1 Août 2008 par Blanche dans InMaLanka

Aux vues de la situation et bien que mes connaissances sur le territoire ne me parlaient que d'un danger faible, nous avons attendu la semaine precedant le depart en mission (deja decale d'une semaine) pour prendre nos billets.
Ce qui m'a valu un detour par l'aeroport immense de Bruxelles et une escale de 9h a Chennai... (c'etait ca ou un billet a un million d'euros)
On s'est donc recupere a Chennai avec Margot , direction le Sri L;anka...

Je m'attendais a un aeroport surmilitarise mais ... non, quelques coupures de courant, une douane casse-pieds, mais c'est tout.
Au depart comme a l'arrivee, pas de barrages au tour de l'aeroport. C'est presque plus rassurant lorsque la guerre est officielle...

Rendez-vous avec Buddhima, coordinateur des projets a Sri Lanka pour InMaLanka et direction Ratnapura pour une escale chez sa tante et son oncle. On contourne egalement Colombo ou les attentats sont plus frequents qu'ailleurs.... Idee idiote au demeurant dans la mesure ou nous avons mis pas loin de 12 heures pour faire le trajet de 3 ou 4 heuses qui mene a Galle et qu'il y a eu un attentat a Gampaha a peu pres au moment ou nous y etions.

Arrivees a Galle, la journee est trop avancee pour pouvoir se rendre dans les orphelinats que nous voulions voir (plus de 2h de route, il est 15h et nous devons encore aller deposer nos sacs a la guest house, a 30 minutes d'ici...)
Nous rencontrons Ruwan qui a deja travaille plus de deux ans en ONG , un ami de Buddhima, qui nous donnera un coup de main pour l'interpretation. J'ai beau parler singhalais, je suis loin d'etre bilingue...

Je retrouve ma guest house preferee " Amma's Guest House", une famille adorable et tres accueillante. Diner de crevettes et baignade nocture puis, retour a la maison et la... c'est le drame! Un fou malade traverse le jardin et nous poursuit jusqu'a notre chambre. Nous nous baricadons et le proprietaire alerte par le bruit nous secourt. Dorenenavant, toutes les nuits, il nous attendra equipe de sa lampe torche pour verifier que nous sommes saines et sauves...



Face a la mer, sur la terrasse de la guest house
commentaires

La situation a Sri Lanka (debut juillet 2008)

Publié le 1 Août 2008 par Blanche dans Asie du Sud

Sri Lanka en guerre depuis plus de trente ans avec elle-meme.
Cessez-le-feu signe en 2002 qui a vole en eclat a l'election du president radical Mr Rajapakse en 2005 (puis officiellement en janvier 2008)...

Une petite ile de 19 millions d'habitants ou le gouvernement et le groupe separatiste des LTTE - qui reclament le droit a l'auto-determination du peuple tamoul et l'independance du Nord et de l'Est de l'ile - s'opposent avec une violence inouie.
Attentats suicides, enlevements, bombardements et retentions sans motif sont le lot quotidien des uns et des autres. Une guerre de pouvoir qui laisse une place quasi-inexistante a la voix du peuple sri lankais, oblige de fuir le Nord et les bombardements incessants de sa propres armee nationale, vivant dans l'angoisse des attantentas dans le Sud. Et supportant le cout demesure de la guerre...
commentaires

Debut (mai 2008)

Publié le 1 Août 2008 par Blanche dans InMaLanka

Tout de suite elles ont adhere a l'idee.
Margot qui etait en cours de tamoul avec moi a Langues'O, 20 ans tout juste et deja une mission humanitaire dans les slums de Chennai, du benevolat pour Plan France et Umbrella (association qu'elle rejoindra un mois en aout a Kathmandou) a son actif.
Ngilane, mon amie de toujours, que je ne presente plus.... Comptable en milieu associatif pendant un an, pas mal de voyages et un petit bebe.

Par telephone et msn, elles repondent tres vite oui a l'idee de creer une asso ensemble. Ensemble conceptualisant nous et l'exterieur pour former une globalite.

Margot sera en stage dans le Tamil Nadu a partir de fin mai, ce qui nous permettra de commencer une ouverture sur ce terrain.
Toutes les deux nous nous rendrons a Sri Lanka debut juillet.
Ngilane en France pourra s'occuper de la partie admin.

Le dynamisme, la specialisation universitaire, la franchise, le comportemnet integre de chacune seront, je pense, nos points forts. La tendance ''je n'ai pas ma langue dans ma poche'' evitera aussi beaucoup de malentendus. Le gout du defi nous permettra d'avancer.

Pourquoi InMaLanka? Car les premiers terrains seront l'Inde, Madagascar et Sri Lanka.
Pour qui? Les populations defavorisees, les ONG locales, toujours en partenariat.
Dans quelle optique? Offir des programmes educatifs , nutritionnels et medicaux aux plus demunis. Associer ces programmes a des plans de developpement local pour amener les populations partenaires a n'etre dependantes que d'elles meme.

En attendant que le site www.inmalanka.org soit en ligne, vous pouvez consulter le blog http://inmalanka.over-blog.com et contacter Ngilane, Margot ou moi sur welcome@inmalanka.org
commentaires

Fin (debut mai 2008)

Publié le 1 Août 2008 par Blanche dans InMaLanka

Apres mettre investi plus de 3 ans dans une association - dont je tairai le nom-, avoir passe des nuits a boucler rapports et dossiers, des heures en recherche de fonds, des semaines sur le terrain a interviewer des professeurs pour monter des classes, diriger des chantiers pour construire des puits... j'ai pris la decision de partir.

Le comportement de mes collegues etant devenu tout juste irrespectueux, l'arrivee d'un nouveau membre - dans le sens ou elle ne faisait plus partie de l'equipe depuis plusieurs annees - ayant boulverse toute l'organisation de travail et basculant peu a peu vers une tournure despotique qui ne correspond pas a ma vision de l'humain, ne m'a pas fait hesite une minute dans cette prise de decision.
Il est domage que certains aient oublie que l'association travaillait pour des enfants, que l'humanitaure n'etait pas une lutte de pouvoir, que le but n'etait pas la valorisation de sa personne... Beaucoup d'elements qui m'ont chagrine et m'ont fait pose beaucoup de questions sur l'avenir de cette organisation et du devenir des partenariats avec les orphelinats.
Pour autant, il ne m'etait plus supportable de voir le travail entrepris sur le point d'etre anhile et surtout tant de mauvaise fois.

Le coeur lourd de laisser les enfants derriere moi mais leger de laisser egalement ce fruit gate recouvert de sucre glace, j'ai donc suivi la demission de la comptable, la mienne etant suivi par l'expression du charge de mission de ne plus vouloir travailler pour cette organisation... Departs en casacade...

De ces quelques annees j'aurais appris beaucoup, ce qui permettra de lancer un nouveau projet solide et dans la bonne voix...l'assocation InMaLanka
commentaires
<< < 1 2